AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Ven 3 Jan - 2:37

pas si seul, tout-à-coup
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



« Oui, maman, tout va bien! Je t’appelle plus tard, je ne peux pas te parler, mon cours commence dans deux minutes! À plus tard! Moi aussi! » Après avoir raccroché, j’éteignis mon portable et le rangeai dans ma poche de jeans. Je levai les yeux vers le tableau et le professeur d’Anglais fit son entrée. Un vieux monsieur chauve désagréable. Pas que je ne l’aimais pas, seulement, son air toujours bougon me tapait sur le système. Toujours entrain de chialer, comme si sa vie était un enfer. Jamais il n’enseignait, ou presque. Si j’avais choisi ce cours, c’était bien pour apprendre et non pour entendre un vieux grincheux se plaindre sur tout. De plus, personne n’avait l’air découragé dans le cours. Comme si ça leur plaisait rien apprendre et échouer une matière par la suite! Les gens me découragent, parfois. Après nous avoir observé longuement, il arrêta net vers la fenêtre. Tiens donc, il s’intéresse au dehors, maintenant! Et il finit par parler, ou plutôt chialer. Durant le cours, je l’écoutais d’une oreille et je gribouillais des choses dans mon agenda. Deux heures à l'écouter se plaindre sur les jeunes, sur les vieux, sur les enfants, sur la télé, sur la bouffe, non merci! Oui, un cours de deux heures pouvait passer vite avec un cours intéressant et un prof intéressant, mais avec ce prof, c'était long. Quand la cloche sonna, tous les élèves sortirent de la classe, moi compris. Je détestais être le dernier à sortir, mais ça arrivait à chaque fois. Heureusement, jamais aucun prof ne m’avait parlé à la fin d’un cours. Je rangeai mes cahiers dans mon casier et jetai un coup d’œil à l’extérieur. Malgré l’hiver et la neige, l’air semblait doux. Pourquoi pas une petite balade à l’extérieur, me suis-je dit. Je mis mes bottes, enfilai mon manteau et sortis dehors. Depuis le début de l'hiver, j'étais à peine sorti dehors. Sauf pour noël, quand j'ai visité ma famille. Bien sûr, j'étais sorti pour faire des courses, quand même.
J’avais raison, l’air était doux. Il y avait de la neige, certes, mais c’était agréable. J’observai au loin, le stade semblait un bel endroit pour se reposer, il avait l’air désert. Arrivé au stade, je m’installai dans les gradins du haut et je fermai les yeux. C’était tranquille, bien plus tranquille que les couloirs remplis d’élèves. J’avais l’après-midi libre et le lendemain je n’avais qu’un cours à 11h.  Je croyais être seul, mais je ne l’étais pas. J’entendis un bruit venant de ma droite. Une jeune fille se tenait dans le bas des gradins, probablement à chercher quelque chose, ou elle jouait à cache-cache. « Je peux t’aider? » Il me semblait l'avoir déjà vu. Mais c'était normal, l'université avait beau être grande, quand on croise des gens tous les jours, il est normal de se rappeler de certains visages. Je lui affichai un sourire, je voulais pas avoir l'air désagréable comme le prof d'anglais.



made by pandora.





Dernière édition par Alexander Dewitt le Ven 3 Jan - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Ven 3 Jan - 4:05



Thank's for helping me.



Aujourd'hui, il était clair que ce n'était pas ma journée. Je m'étais levée aux aurores pour assister à la sois dis-ante expérience loufoque d'un de mes professeurs qui finalement n'avait pas été foutu de ramener son postérieur. J'avais lamentablement échouée à un devoir de philosophie faisant donc considérablement baisser ma moyenne par la même occasion et j'avais perdu le collier de ma mère. C'était sûrement la seule chose qui me restait d'elle depuis que les choses étaient devenue compliquée et il avait disparu. J'étais vraiment proche de la crise de nerf et même Zara en prenait pour son grade. C'était d'ailleurs sûrement la raison pour laquelle elle avait tout bonnement arrêtée les recherches préférant retourner à notre appartement. Je sentais pour couronner le tout que j'allais me mettre à pleurer. Ce collier était vraiment important pour, il avait une réel valeur et il était essentiel que je remette la main dessus. Mon dernier espoir ? Le stade. On avait eu un entraînement un peu plus tôt dans la journée et il était possible que je l'eu fais tomber là-bas. Je l'enlevais tout le temps quand nous répétions. Etre cheerleaders signifiait devoir faire des acrobaties et encore bien d'autre chose et je préférais le ranger soigneusement dans mon sac plutôt que de le casser en l'accrochant où autre. Je me dirigeais d'un pas décidée vers les gradins et me mettait à genoux rampant comme une débile et espérant le trouver jusqu'à ce qu'une voix m'interrompe. Cela me fit d'ailleurs sursauter et je me cognais la tête contre le banc avant de me redresser. Ce n'était décidément pas une bonne journée. Oh t'inquiète, j'ai juste perdu un bijou et.. J'espérais qu'il soit là. Je lui rendais son sourire et reprit la parole. Sasha Fitz, enchanté. Son visage me disait étrangement quelque chose comme si je l'avais déjà vu auparavant mais, je n'arrivais pas du tout à me remémore quand et comment j'avais pu le croiser. Il aurait certes, put être simplement un visage sans importance que j'avais croisé mais, j'avais la sensation que c'était plus que ça.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Ven 3 Jan - 20:55

pas si seul, tout-à-coup
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



En repensant à la situation, c'était quand même assez cliché. Je me souvenais bien avoir déjà vu un film où un gars est couché sur un banc de parc et soudain il entend un bruit. En relevant la tête, il voit une fille qui cherche quelque chose. Et puis le gars dit : « Je peux t'aider? » Et la fille sursaute. Dans le film, elle tomberait du banc et il l'aiderait à se relever. Puis ils discuteraient et voilà quoi. Mais en réalité, voici ce qui arriva : elle sursauta légèrement et puis voilà quoi. Pas de roulade en bas de l'estrade, seulement un sursaut assez gros pour qu'elle se cogne la tête. Ouch, j'eus mal pour elle. Après ce sursaut, elle me regarda avec un drôle d'air. J'avais probablement quelque chose entre les dents ou les cheveux en bataille. « Ouch, je voulais pas te faire peur, ça va, ta tête? » Et puis quand elle releva la tête, je la reconnus. Je l'avais vu avec Apple. Voilà, c'était ça, une amie d'Apple. Quand je l'avais croisé l'autre jour, j'avais été un peu surpris de la voir avec une bande de fille comme elles. Dans le sens populaire. Au lycée, on ne se trainait pas avec ces gens, même qu'on les trouvaient banals. Et voilà qu'aujourd'hui c'étaient ses amis. Les gens changent, faut croire. Malgré sa popularité, elle semblait sympa, pas du genre à juger. Mais en même temps, il faut pas toujours se fier à l'apparence, surtout pas la première rencontre. Puis elle m'annonça qu'elle avait perdu un bijou. Et par la suite, elle se présenta : Sasha Fitz. Ce nom me revint : elle était dans l'équipe de Cheer. C'était ça. L'autre jour, j'avais entendu qu'Apple était elle aussi dans l'équipe de Cheerleader. Voilà donc pourquoi je les avais vues ensembles. « Enchanté, Sasha! Moi c'est Alexander Dewitt. » Si j'avais de la chance, Apple lui aurait peut-être parlé de moi? Ou peut-être pas. Si ça se trouve, elle n'avait parlé de moi à personne. Je ne lui en voudrais pas, après tout, c'est sa vie, elle fait ce qu'elle veut. Mais j'avais malgré tout un petit espoir. Un espoir qu'elle m'aimait toujours. Qu'elle ne m'avait pas oublié.



made by pandora.





Dernière édition par Alexander Dewitt le Sam 4 Jan - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Sam 4 Jan - 4:47



Thank's for helping me.



Oh oui, ça va. On dira que j'ai juste sûrement perdue le peu de neurones qui me restait. Je riais bêtement. Vanne pourri numéro un bonjour. Décidément j'étais totalement une catastrophe. Autant dans mes gestes que dans mes phrases. Je jetais un nouveau coup d'oeil par terre mais, rien à l'horizon. Je n'avais plus qu'à espérer que quelqu'un de sympa l'est récupéré et me le rende même si je pouvais me foutre royalement le doigt dans les.. Ouais non. Alexander.. Ce nom ne me disait vraiment rien et pourtant, son visage si. Il ne faisait pas partit de l'équipe de football sinon je l'aurai su directement et n'était pas non plus dans mes cours sinon ça me serait revenue. Bordel, mais où avais-je pu le voir ? Je gardais le silence pendant ce qui me sembla une éternité réfléchissant et essayant de faire revenir des souvenirs à ma mémoire. Il devait me prendre pour une attardé d'ailleurs. Je restais planté là, sans rien faire et sans prononcer un mot. Je ne comprenais même pas pourquoi ça me perturbait autant jusqu'à ce que.. Miracle ! C'était lui le mec que j'avais vu avec Apple. Ouais. Maintenant j'en étais sûr. C'était lui que j'avais vu avec elle dans une salle de classe et d'ailleurs, je les avais trouvée bien proche. Je souriais de nouveau et reprenait la parole. Tu connais Apple Adkins non ? Ma curiosité avait repris le dessus. J'étais pas sacrée meilleure gossip pour rien. Je connaissais tout sur tout et le seul truc sur lequel je n'avais pas vraiment d'information était lui. D'ailleurs, il était certainement nouveau. Je ne l'avais encore jamais vu dans les parages et pourtant, malgré le millier d'étudiant qu'il y avait ici je connaissais presque tout le monde. Pas parce que j'appréciais tout le monde mais parce que colporter des ragots, ça demandait d'être au courant de tout. Tu viens d'arriver à Cambridge, je me trompe ?

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Sam 4 Jan - 15:57

pas si seul, tout-à-coup
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



J'étais donc là devant elle à la regarder chercher quelque chose. Sans rien faire. Wow, c'est super intelligent, maintenant elle va penser que je suis incapable d'aider. Parce que je suis très serviable, à chaque fois que quelqu'un demande de l'aide, je me propose. Quand une vieille dame tombe, au lieu de rire comme ces imbéciles lycéens, je l'aide tout de suite à se relever. Et maintenant que Sasha semblait chercher quelque chose, j'étais là à regarder. Mais elle finit par arrêter de chercher, visiblement elle ne trouvait nulle part l'objet qu'elle avait perdu. Elle sortit une blague et se mit à rire après. Je ris aussi, elle était quand même drôle. Et puis après avoir entendu mon nom, elle sembla pensive. Elle essayait sûrement de se rappeler qui j'étais (seulement si Apple avait parlé de moi). Après quelque secondes, elle finit par me demander si je connaissais Apple. J'eus envie de sourire, mais pour pas parraître trop accro, je répondis simplement : « Oui, je la connais. Toi aussi, j'imagine? » C'était fête dans ma tête. Si elle me demandait ça, ça voulait surement dire qu'elle avait parlé de moi à quelqu'un. J'avais donc encore de l'espoir. Quand on parle de quelqu'un, c'est qu'il a de l'importance à nos yeux, non? Et puis elle me demanda si j'étais nouveau à Cambridge. « Je suis nouveau à cambridge de cette année. Mais c'est normal que tu ne m'ai jamais vu, je suis plutôt discret. » Je lui souris par la suite. Étant quelqu'un de discret, j'avais l'habitude qu'on ne me connaisse pas. J'aimais bien l'anonymat au lycée, malgré mon sport, et ça continue toujours à l'université.



made by pandora.





(pardon c'est vraiment court :s)


Dernière édition par Alexander Dewitt le Dim 5 Jan - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Dim 5 Jan - 0:29



Thank's for helping me.



Ben.. Oui. Je ne me rappelais plus vraiment dans quelle circonstances j'avais rencontré Apple. Pourtant, cela ne faisait pas des siècles qu'on se connaissait. Notre amitié était même plutôt récente mais très rapidement elle avait pris beaucoup de place dans ma vie. J'avais l'impression de passer le plus clair de mon temps entre elle et Zara et c'était presque comme si elle avait toujours été là. Très rapidement je l'avais fais rentrer dans mon cercle d'amis, elle était devenu l'une des notre, une fille populaire et elle allait même certainement intégrer sous peu l'équipe des Cheers mais je n'arrivais plus à me souvenir de notre première rencontre. Étais-ce moi qui avait fait le premier pas vers elle ou bien le contraire ? C'était étrange, je n'étais pas de nature à oublier les choses mais.. Peu importe. On est assez proche, elle est chouette. Bref, maintenant que je savais qu'il la connaissait je voulais savoir ce qu'elle représentait pour lui. Malgré tout mes efforts et mes insinuations, Apple n'avait pas lâché le morceau et cela avait plus tendance à m'intriguer qu'autre chose. Je ne comprenais pas pourquoi elle me mentait et pourquoi elle tenait tant à cacher qui était ce jeune homme. D'ordinaire, on se disait tout sans le moindre scrupule et là, elle fuyait tout dialogue possible ce qui était plus étrange comme réaction. Tu devrais penser à t'inscrire au club de foot, il cherche des joueurs et.. Tu as la carrure. C'était sortit tout seul, surtout pour essayer de parler. Je ne savais pas tellement quoi lui dire au final mais, il me semblait impoli de m'en aller d'un coup. Je poussais un soupir et le regardait à nouveau. Il se passe quoi entre Apple et toi ?

made by pandora.




Aucun problème, le mien n'est pas bien long non plus. shy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Dim 5 Jan - 1:55

pas si seul, tout-à-coup
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



Sasha connaissait donc Apple. Et elle semblait avoir déjà entendu mon nom. C’était donc bon signe? Peut-être Apple avait-elle parlé de moi, ça devait être ça. Parce que même si j’étais à Cambridge depuis 4 mois, je me faisais plutôt discret. Je ne suis pas le genre de mec qui veut à tout prix l’attention en disant de ces conneries en classe seulement pour déranger le cours. J’étais non plus le genre de mec qui se tenait en bande, j’étais plus le genre de mec qui se tenait seul à la bibliothèque, le seul endroit calme de la bâtisse. Pas que j’étais insociable, seulement je n’aime pas les endroits bruyants. Oui, je sais, je joue au basket, c’est donc bruyant durant les matchs, mais c’est le seul endroit acceptable. Je n’étais donc jamais offensé lorsqu’on me demandait qui j’étais. Même que l’autre jour, j’étais arrivé à mon cours de biologie et le prof m’a dit que je m’étais trompé de cours. Quand je lui ai dit que j’étais dans ce cours depuis 3 mois, les élèves se sont tous mis à rire. J’ai simplement souri et je me suis assis à ma place : deuxième banc en premier rang. Sasha semblait réfléchir encore puis elle me proposa de m’inscrire au club de football puisqu’il manquait de joueurs et que j’avais la carrure. J’y avais déjà pensé, mais je ne m’étais jamais vraiment décidé. J’avais déjà joué au football au lycée, mais seulement durant les cours de sports. Je n’étais pas vraiment doué, voilà pourquoi je n’avais pas continué. « Ouais, j’ai vu qu’ils cherchent des joueurs mais je sais pas trop… Je crois pas que je serais à la hauteur. Mon sport, c’est plus le Basket. Mais je pourrais voir. » C’était peut-être une bonne idée, après tout. C’est quand même du sport, quelque chose que j’adore. De plus, si Apple était Cheerleader, ce serait une occasion de plus pour la voir plus souvent. Ce qu’elle me demanda ensuite fut comme si elle lisait dans mes pensées. Elle me demanda ce qui se passait entre Apple et moi. « Elle t’a sûrement dit qu’on était en couple depuis deux ans quand on s’est séparé. J’avais obtenu une bourse de basket à Albuquerque et Apple voulait venir à Cambridge. Et puis j’ai décidé de venir à Cambridge finalement, pour la revoir… On n’a commencé à se parler qu’il y a 2 jours… » Je me demandai ensuite pourquoi j’avais dit tout ça, elle devait être au courant après tout. Mais ça me faisait tout de même du bien d’en parler, sans trop donner de détails non plus.



made by pandora.





Dernière édition par Alexander Dewitt le Lun 6 Jan - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Lun 6 Jan - 13:53



Thank's for helping me.



Je savais que ce n'était pas forcément bien ce que j'étais en train de faire. Apple n'avait pas voulu m'en parler et j'essayais tout de même d'aller chercher les informations ailleurs. Au pire, c'était pas vraiment de ma faute non plus. J'avais combien de chance de tomber sur ce mec là et de le reconnaître ? Bon ok, j'essayais de me trouver des excuses mais, comme toujours, ma curiosité me faisait défaut. De plus, je ne l'obligeais pas à me parler donc s'il lâchait le morceau je n'y pouvait rien. Puis Apple était mon amie et je détestais le fait qu'elle puisse me cacher des choses alors que généralement je lui disais tout. Je reportais mon attention sur Alexander détaillant chaque trait de son visage. Il était plutôt mignon dans son genre et il avait l'air gentil. C'était rare ici. Les mecs canons étaient des connards. Du genre Ashton. Lui il méritait carrément une médaille. Basket ? T'es un genre de Tony Parker ? C'est vrai qu'on a pas ce club mais ça se fera peut être un jour. Je poussais un soupir. Il fallait vraiment que j'arrête avec mes vannes pourri. Un genre de Tony Parker ? Ok, j'étais pitoyable. C'était clair que l'humour n'était pas un de mes dons. Enfin. De toute manière on revenait sur le sujet qui m'intéressait vraiment et j'écoutais un peu étonnée ce qu'il me racontait. Alors donc, il était l'ex d'Apple. Juste ça ? Je voyais pas pourquoi elle avait voulu taire ce sujet. Y avait rien de dramatique dans l'histoire. C'était même limite super romantique le fait qu'il vienne ici juste pour elle. Elle avait bien de la chance que quelqu'un s'intéresse comme ça à elle. Je me demandais du coup si elle avait toujours des sentiments pour lui. Il n'était pas populaire et sortir avec lui risquait d'entacher quelque peu sa réputation. C'était peut être pour ça qu'elle ne m'en avait pas parlé d'ailleurs. Elle avait certainement peur de retomber dans l'anonymat à cause de lui. C'était stupide. Il fallait que je lui en parle. Si elle ressentait des sentiments pour lui elle ne devait pas tout gâcher simplement pour une question de côte. Oh.. Tu es toujours amoureux d'elle.. Je pourrais lui parler si tu veux ? Je ne savais pas vraiment ce que je pourrais lui dire et d'ailleurs je me demandais qu'elle serait sa réaction quand elle saurait que j'étais au courant mais, elle n'aurait plus d'autre choix que de finalement se confier. Peut être que si mes déductions étaient bonnes j'arriverais à lui faire entendre raison. En tout cas, ça valait le coup d'essayer.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Lun 6 Jan - 21:50

pas si seul, tout-à-coup
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



Sasha me semblait plutôt gentille. Elle était peut-être populaire, mais on n’était plus au lycée. C’est fini le temps où les populaires sont des connards de premières et que tout ce qu’ils font c’est embêter les plus faibles. En fait, rien ne me prouvait que ce fût fini, mais je pense qu’à l’Université, on est rendu à un âge assez mature pour se rendre compte que ce n’est pas fort s’en prendre aux plus faibles. Et puis peut-être que ses questions, elle était simplement curieuse et tout. Elle n’allait peut-être pas tout déballer à tout le monde. De toute façon, je n’avais rien à cacher, et je n’ai toujours rien à cacher d’ailleurs. Je suis peut-être discret, mais ça ne m’empêche pas de parler. Je vais simplement ne pas crier sur tous les toits que je suis amoureux d’Apple depuis 3 ans. Oui, 3 ans, et je l’aime autant qu’avant, peut-être même plus. Mais il y a deux jours qu’on a recommencé à se parler, et je dois avouer que depuis, j’ai une refoulée de papillons dans le ventre quand je la vois. Je repris mes esprits quand Sasha dit que j’étais un genre de Tony Parker, ce qui me fit très rire, à sa grande surprise comme je pus le remarquer par la suite. C’était plutôt drôle qu’elle dise ça parce que Tony Parker était l’idole de mon père et je dois dire que c’est un joueur que j’apprécie énormément aussi. Je ne suis pas aussi fan que mon père, mais disons que j’aime bien regarder ses statistiques. « Peut-être pas Tony Parker quand même, mais j’aimerais bien être aussi bon! Et puis pour ce club, faudrait d’abord que je trouve des gens aussi passionné que moi. »
J’étais quand même un peu surpris de savoir qu’elle s’intéressait tant à notre histoire entre moi et Apple. Mais je ne me posai pas plus de questions. Elle devait simplement être curieuse. Mais j’étais tout de même surpris parce qu’elle n’avait pas tant l’air au courant. Et moi qui croyais qu’Apple et elle étaient amies. Mais c’était aussi vrai qu’Apple devait avoir un peu honte de parler d’un ancien amoureux aussi peu populaire que moi à ses nouvelles amies. Ça, je pouvais le comprendre, même si d’une part de moi, ça me décevait aussi. Et puis Sasha me proposa d’en parler à Apple. Je répondis le plus poliment possible : « Ce ne sera pas nécessaire, je ne crois pas que ça change grand-chose. Je crois que tout ce qu’on a besoin c’est de prendre notre temps et de voir où tout ça va nous mener. Mais merci, quand même! » Je lui souris ensuite.




made by pandora.





Dernière édition par Alexander Dewitt le Ven 10 Jan - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Mer 8 Jan - 11:56



Thank's for helping me.



Il avait beau dire que ce n'était pas la peine je le ferai tout de même. Je voulais avant tout comprendre pourquoi Apple me l'avait caché et j'étais pas du genre à reculer. Je n'avais pas non plus ma langue dans la poche et je savais très bien que de toute manière je ne pourrais pas me taire. Certainement un autre de mes défaut. Je poussais un soupir ne sachant pas vraiment quoi dire d'autre. J'étais pas une grande bavarde. Enfin, je l'étais seulement quand je voulais avoir des informations mais, par la suite j'étais pas très douée pour parler de tout et de rien. Encore moins avec des gens que je ne connaissais pas. Pour le coup, je savais pas très bien ce que je devais faire. J'aurais pu tout simplement m'excuser et m'en aller. De toute manière, il n'avait pas l'air d'avoir grand chose à me dire non plus et j'allais pas passer des heures à le regarder dans les blancs des yeux sans prononcer la moindre parole. C'était totalement inutile. Il faut que j'y aille. J'ai.. Des trucs à faire. Et comme d'habitude, j'étais une mauvaise menteuse. Il avait bien du perçoir au ton de ma voix que ce n'était pas vrai mais, je pouvais pas tout bonnement lui dire "bon j'me casse, je me fais vraiment chier", c'était pas vraiment correct et c'était méchant. J'aimais pas la méchanceté gratuite. C'était sympa de te rencontrer. Il y a une fête samedi, tu devrais venir. C'était pas la fête de l'année loin de là mais, c'était une sorte de remise des prix. Une cérémonie qui était maintenant devenue une habitude à Cambridge. Puis au moins, je me montrai polie en l'invitant. Il y aura Apple. J'utilisais l'argument choc. C'était pratiquement sûre qu'en sachant qu'elle était là il viendrait faire un tour. Je lui adressais un sourire avant de tourner les talons.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al Sam 11 Jan - 0:03

pas si seul, tout-à-coup
Cause when we are good, we're grand, but when we're bad we are very bad. But I stick around 'cause the love that you're giving me is the best I've ever had. Oh, oh, oh, oh. And it's funny to me, the way that things have worked out. There's no doubt in my mind that you can't recall what this all was about. So let's give it up. Love me sweetly and completely Come and sit beside me 'cause you know I need you near. When you're wheelin' with that feelin' we'll paint the town pink 'cause baby, red is so last year.



C'était plutôt surprenant de voir cette fille me parler. Moi qui n'avais jamais réellement parlé à ces gens populaires et puis voilà que j'étais en conversation avec Sasha, une populaire qui se trouvait aussi amie avec Apple. Quoi que je n'étais pas tellement surpris d'apprendre qu'elles étaient amies. Mais j'étais quand même surpris que cette fille me parle. C'était bien une des premières fois qu'une populaire s'attardait réellement à prendre conversation avec moi. J'avais toujours pensé que ces filles pensaient que j'étais ringard seulement parce que j'étais solitaire. Et puis ouais, je suis solitaire et ça me plait! Je préfère de loin être seul et avoir peu d'amis, mais en avoir des vrais. Pas besoin que tout le monde me connaisse pour que je sois heureux! Pas besoin de l'attention, pas besoin d'un tas de copain qui se foutent tous de ma gueule! J'ai autre chose à faire qu'à m'occuper de savoir si je plais à tout le monde et tout. Bref, j'étais tout le contraire de populaire et pourtant, elle me parlait et semblait assez intéressée à ce que je disais.
Mais cette conversation n'allait pas durer éternellement. Surtout qu'elle me dit qu'elle devait y aller. Puis, avant de partir, elle hésita avant de m'annoncer une fête et que je devrais venir. J'étais tout de même surpris de voir qu'elle m'invitait à cette fête. Enfin, elle ne me demandait pas de venir avec elle, mais elle m'incitait tout de même à venir. Puis elle ajouta qu'Apple serait présente. Ouais, alors c'était donc ça. J'essayai de m'imaginer à cette fête où tous les plus populaires de Cambridge se saoule la gueule et puis moi qui arrive, tout bêtement et j'aperçois Apple et au moment ou je me rends vers elle, elle s'enfuit aux bras d'un autre. Non merci. « Je verrai si j'ai rien! C'était sympa aussi de te parler, à une prochaine! » Et puis cette conversation était close. Je retournai à mon banc un peu plus haut et repensai à cette conversation. Peut-être que cette idée de fête était pas mal, à bien y réfléchir. Je n'avais qu'à y faire un petit tour, histoire de voir de quoi Apple a l'air dans son nouveau monde.



made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al

Revenir en haut Aller en bas

pas si seul tout-à-coup (Sasha & Al

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Matt Sky Vs Sin Cara Vs Mickael Wik
» Le vent n'aurait-il pas forci tout à coup? Haru Yoichi
» Vie et mort d'un colonel [FB 1615]
» [GUAM - Plage] Un enfoiré + Une adorable fillette = Enjoy !
» Pleine lune et paranoïa [PV Aliore Némésis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POTATOES CITY :: Archives :: Corbeille-
www. bazzart
www. top site