AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

you were my first love -Apple &Al

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: you were my first love -Apple &Al Mer 1 Jan - 18:37

You were my first love
Apple ∞ Alexander
Et voilà, c'était envoyé. Dans 2h exactement, je me retrouverais devant Apple. Ça faisait 4 mois qu'on se croisait, 4 mois qu'elle m'évitait. Chaque fois que je passais proche d'elle, Apple s'enfuyait. Mais maintenant, c'était assez. Il fallait qu'on parle. Il fallait que je lui dise que je l'aime. Il fallait qu'on s'explique. S'il fallait, je mettrais un genou par terre et je lui dirais. Je lui dirais qu'elle est importante, qu'elle est la raison de mon changement de choix d'université. Qu'elle est la raison de mon refus de bourse. Si c'est pas un acte d'amour, je me demande bien ce que c'est. Je venais donc de lui envoyer un texto. Bien sûr, je n'ai pas signé. C'est impossible qu'elle reconnaisse mon numéro car je l'avais changé au début de l'année. Pas question de signer, par peur qu'elle ne vienne pas. Dès le début de l'année, j'ai bien vu qu'elle m'évitait, j'ai donc commencé à me demander : et si c'était ma faute? et si elle ne m'aimait pas? Après tout, ça fait un peu de sens, c'est elle qui m'a plaqué et ça fait quand même longtemps qu'on est plus ensembles, elle a bien pu m'oublier. Je lui ai donné rendez-vous à 14h, dans une salle de cour dans le bâtiment C. Je lui ai dit de venir seule. Pas question qu'on discute avec d'autres gens dans les parages. Quand elle me verrait, peut-être comprendra-t-elle. Elle ne pourra plus s'enfuir. Elle n'aura pas le choix de rester. Et on pourra enfin discuter et si j'ai de la chance, reprendre où on en était. À 13h30, je me levai de la chaise d'où j'étais assis et je replaçai mon chandail tout froissé. Je regardai autour de moi, peut-être avait-elle eu aussi l'idée de venir passer son dimanche midi à la bibliothèque? Mais non, je l'aurais vue. J'arrivai à la salle en question à 13h50, je m'installai sur une chaise à l'attendre. Mon coeur battait si fort. Peut-être l'avait-elle entendu, car la porte s'ouvrit et Apple entra. « Salut. » Fut le seul mot qui sortit de ma bouche.
Code by Silver Lungs


Dernière édition par Alexander Dewitt le Ven 3 Jan - 2:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Mer 1 Jan - 19:24



you were my first love

Lorsqu'Apple sortit de cours, elle attrapa immédiatement son téléphone. Il lui était indispensable. Grâce à lui, elle se tenait informée de tout ce qui se passait à Cambridge, le moindre bizutage, la moindre rupture... tout. Et ça aidait énormément d'être amie avec les deux reines du commérages : Sasha et Zara. Apple était devenue amie avec ces deux là dès la rentrée. Elle les appréciait malgré le fait qu'au lycée, Apple ne supportait pas les populaires et les fuyait comme la peste. Avant, elle était tranquille, dans son coin, ses quelques amis temporaires et surtout, Alexander.
Elle chassa ses pensées. Elle s'était promis de penser à son ex le moins possible. Un an plus tard, elle se devait de tourner la page. C'était elle qui avait rompu, c'était son choix. Elle devait se ressaisir et avancer. Elle ne pourra pas restée figer dans le temps, restée à l'époque où elle sortait avec Alexander. Mais voir son ex sur le campus rendait les choses difficiles. Elle l'évitait du mieux qu'elle pouvait, mais il fallait se rendre à l'évidence : Apple était toujours aussi amoureuse d'Alexander.
La jeune fille découvrit qu'elle avait reçu un message pendant le cours. On lui demandait de venir dans une salle du bâtiment C, à 14h. Le message n'était pas signé et de plus, elle avait cours à cette heure-là. Elle n'était pas du genre à sécher les cours, elle prenait sa scolarité au sérieux. Apple rangea son portable et partit à son prochain cours.

13h51. Elle venait d'apprendre que son professeur était absent et donc elle n'avait pas cours. Alors qu'elle commençait à rejoindre sa chambre, elle repensa au texto reçu le matin-même. Elle le relut encore une fois et décida de s'y rendre. Elle n'avait rien à y perdre. Apple rebroussa chemin et entra dans le bâtiment C. Elle marcha dans le couloir désert à la recherche de la salle. Lorsque la jeune fille fut devant, elle vit la lumière allumée. Son mystérieux interlocuteur se tenait derrière cette porte. Peut-être était-ce un fou qui allait abuser d'elle. Peut-être était-ce Sasha ou Zara qui lui jouaient un tour. Peut-être était-ce Edwige qui allait lui prêter un nouveau livre. Apple n'avait pas pensé à ça. Mais tant pis, elle était devant la salle, autant entrer à l'intérieur. Elle poussa la porte et ce qu'elle trouva à l'intérieur la cloua sur place. Alexander était assis à une table, l'attendant. Il lui murmura un léger salut qu'elle n'entendit pas, figée de stupeur. Elle qui tenait à oublier Alexander se retrouver dans la même salle que lui, seule. « Alexander... ? » souffla Apple. Elle ne bougeait pas, elle ne pouvait pas. La jeune fille avait toujours la main sur la poignée, arrêtée en plein élan. Elle resta ainsi un moment, fixant son ex. Il était toujours aussi beau. Il la charmait encore rien qu'en posant ses yeux sur elle. Son sourire était toujours aussi craquant. Et dès qu'elle le voyait, elle avait envie de passer sa main dans les cheveux bruns du jeune homme.
Apple finit par bouger de nouveau, lâchant la poignée et refermant la bouche. Elle ferma la porte derrière elle et vint s'asseoir à côté d'Alexander. Elle resta en silence un moment, n'osant pas parler. Elle sentait les larmes qui montaient à ses yeux, elle s'empêcher de pleurer. Finalement, elle brisa le silence de sa petite voix « Je suis désolée, Alexander... »


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Mer 1 Jan - 19:52

You were my first love
Apple ∞ Alexander
« Salut. » Quel idiot, pensai-je. Tu veux lui faire peur, ou quoi? Mais, heureusement, elle resta. Elle était bouche-bée, ça se voyait, mais elle ne s'enfuit pas, c'était donc positif. La revoir faisait encore mal, même si on se croisait presque tous les jours. Je ne m'habituais toujours pas à sa présence. Son parfum envahit mes narines et je me rappelai une scène. C'était il y a 2 ans, quand on a fêté nos 1 an ensembles. Nous étions amoureux et heureux. J'aurais tant aimé que tout se passe autrement. Il est peut-être trop tard, elle a peut-être trouvé quelqu'un d'autre? Elle est sans doute passée à autre chose. Alors que moi, c'est toujours elle que je vois dans ma soupe. J'ai repoussé toutes les filles qui voulaient de moi (pas qu'il y en ait eu beaucoup), je leur disait que j'étais amoureux d'une autre. J'aurais pu passer à autre chose, me trouver une autre petite amie, retomber amoureux. Mais non, je suis toujours amoureux d'Apple. Et il est temps qu'elle le sache. Mais alors que j'ouvris la bouche pour tout lui dire, elle m'avait devancé : « Je suis désolée, Alexander... » Avais-je bien entendu? Venait-elle de s'excuser? C'était un bon début, non? « Non, Apple, c'est moi qui est désolé. J'aurais du refuser la bourse bien avant. J'aimerais revenir en arrière, mais c'est impossible. » J'osai un regard dans ses yeux. Ses beaux yeux bruns. Ce que j'aimais le plus chez elle était ses yeux qui la décrivaient si bien : douce, brillante et belle. Apple était parfaite à mes yeux. J'avais envie de la prendre dans mes bras, mais je ne voulais pas aller trop vite. Peut-être avait-elle quelqu'un d'autre. Mais je n'osai pas lui demander, par peur d'être détruit.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Mer 1 Jan - 20:40



you were my first love
Apple était assise à côté d'Alexander, s'excusant de ce qu'elle lui avait fait. Elle n'en revenait toujours pas. Si son professeur n'avait pas été absent, elle aurait été en cours et ne serait pas venue au rendez-vous que lui avait donné anonymement son ex. Elle ne lui aurait pas parlé, elle ne se serait pas excusée et elle aurait pu commencer son programme de j'oublie Alexander, je passe à autre chose. Mais le Destin en avait décidé autrement.
Elle leva la tête lorsque Alexander s'excusa à son tour. Il avait refusé la bourse pour pouvoir la rejoindre. Elle ouvrit la bouche, cligna des yeux. Elle ne savait pas quoi dire. Il avait refusé la bourse que lui offrait une prestigieuse université américaine pour être à Cambridge, ici, avec elle. « Alexander, tu... » Apple ne finit pas sa phrase, incapable. Que pouvait-elle dire suite à ça ? Pensive, elle fixa l'autre bout de la salle pendant un moment. « T'as pas à t'excuser, Alexander... C'est moi qui t'ait largué n'importe comment, pas le contraire. Et je l'ai fais la veille de Noël. J'ai été nulle. Tu ne méritais pas ça... » A la fin de son petit discours, elle tourna la tête vers lui et c'est à ce moment que leurs regards se croisèrent pour la première fois depuis leur rupture. Apple y vit la même intelligence et la même tendresse qu'à l'époque. Elle tourna vivement la tête, ne voulant pas le fixer trop longtemps. Elle prit une grande respiration, mettant son anxiété de côté. Du moins, elle essayait. « Hum... Donc, tu voulais me voir ? » demanda Apple d'une voix innocente. Elle attrapa une de ses mèches et commença à jouer avec en attendant qu'Alexander lui réponde. Pourquoi l'avait-il fait venir ici ? Que lui voulait-il ? Et si... Non. Il ne devait plus vouloir d'elle après ce qu'elle lui avait. Et elle n'avait pas à se plaindre, c'était elle-même qui avait pris la décision de rompre. Elle ne lui avait pas laissé le choix.
Apple se leva. Elle ne pouvait pas rester en place. Elle fit quelques pas et revint se placer près d'Alexander, mais cette fois, en face de lui, appuyée contre la table. Cette situation était étrange. En quatre mois, elle avait rêvé de cet instant à plusieurs reprises. Mais là, elle se sentait... bizarre. Elle ne savait pas quoi dire à Alexander, alors qu'elle s'était maintes fois imaginée lui déclarait un beau discours empli de sentiments. Elle ne savait pas quoi faire, alors qu'elle avait rêvé du moment où leurs lèvres se joindraient à nouveau. Elle croisa les bras. Un silence pesait sur eux et la jeune fille attendait que son ex le brise.


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Mer 1 Jan - 21:15

You were my first love
Apple ∞ Alexander
C'était maintenant ou jamais, je ne pouvais plus reculer. Elle se trouvait devant moi, enfin. J'avais enfin réussi à l'avoir devant moi. On ne s'était pas parlé depuis 1 an et ça me faisait le même effet de la revoir. J'avais les mains moites, mon coeur battait de plus en plus vite, de plus en plus fort. Je me retenais de l'embrasser. Je ne pouvais pas le faire, c'était encore trop tôt. Revoir son sourire m'avait manqué, son sourire gêné, comme quand je lui disais que je l'aimais. Mais quelque chose avait changé en elle. Était-ce la façon dont elle me regardait? Je ne voyais plus la même lueur de brillant d'autrefois. Peut-être était-ce la réponse à ma question qui me torturait tant? Elle ne m'aime plus. Je ne lui fais plus le même effet. Mais j'étais si secoué de l'avoir en face de moi. C'était surement mon imagination, elle m'aimait encore, sinon elle me l'aurait dit dès le début, non? S'il y avait eu quelqu'un d'autre, elle me l'aurait dit, pas vrai? « T'as pas à t'excuser, Alexander... C'est moi qui t'ait largué n'importe comment, pas le contraire. Et je l'ai fais la veille de Noël. J'ai été nulle. Tu ne méritais pas ça.. » Cette dernière parole de sa part eut un drôle d'effet sur moi. Elle s'excusait, c'était déjà ça, il y avait donc encore de l'espoir. « Apple, je ne t'en veux pas. » C'était vrai, je ne lui en voulais pas. Enfin, je ne lui en voulais plus. C'est vrai qu'au début je ne savais plus quoi en penser. Mais jamais je l'avais détesté pour notre rupture. La seule personne que j'ai détesté, c'est moi. Pour ne pas avoir agi plus que ça. J'aurais du la retenir, lui prouver que je l'aimais. Et que je l'aime encore. Si je ne lui dit pas, j'ai peur de la perdre pour de bon. « Hum... Donc, tu voulais me voir ? » Voilà, c'était le moment. Je pris une grande respiration et, la regardant dans les yeux : « Oui, je voulais te voir. Je voulais te dire que je regrette de ne pas m'être battu pour te garder. J'aurais du agir, mais j'ai eu la trouille. Je t'aimais, tu le sais, non? Mais je ne te l'ai pas dit assez. Et je t'aime encore. Et je regrette pour tout. À la rentrée, j'avais tellement hâte de te revoir, mais quand j'ai vu que tu m'ignorais comme la peste, c'est ce qui m'a le plus brisé le coeur, tu vois? Je m'en veux, Apple. » C'était dit. Elle sait tout maintenant. Je l'aime, je l'aime et maintenant elle le sait. Si c'est pas assez, je le crierai sur tous les toits, s'il le faut.
Code by Silver Lungs


Dernière édition par Alexander Dewitt le Jeu 2 Jan - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Jeu 2 Jan - 16:21



you were my first love
Apple se tenait face à Alexander, appuyée contre une table. Elle venait de s'excuser et attendant silencieusement toutes les insultes que pourrait lui sortir le jeune homme. Elle le méritait après tout. Mais elle ne s'attendait à ce qu'il lui dise qu'il ne lui en voulait. Comment ne pas en vouloir à Apple après la façon dont elle avait rompu ? La veille de Noël, alors qu'ils se rendaient à une fête. Elle ne l'avait pas laissé parler, elle était partie immédiatement après avoir prononcé les mots fatidiques. Elle n'avait pas cherché à le joindre en un an. Elle le fuyait parce qu'elle s'en voulait. Elle le fuyait parce qu'elle se détestait de lui avoir fait ça, à lui un si gentil garçon. A lui, Alexander, qui méritait une fille mieux qu'elle.
Apple fut tirée de ses pensées lorsqu'il commença à évoquer les raisons de pourquoi elle était là. Et c'est à ce moment là qu'elle dû s'asseoir, trop surprise par ce qu'il lui avait dit. Il s'en voulait de ne pas s'être battu pour elle. Et surtout, ce qui l'avait frappé comme un coup de poing en plein poumon : il l'aimait encore. Apple sentit les larmes se frayaient un chemin jusqu'à ses yeux noirs. Elle les ravala difficilement. Elle ne voulait pas pleurer. A la place, elle prit une profonde inspiration et tenta de répondre le plus calmement possible. « Alexander, je... je sais pas quoi dire. Tu n'avais pas besoin de me le dire pour me prouver que tu m'aimais. J'étais au courant. J'avoue que j'ai été déçue que tu ne tentes pas de me reconquérir mais après tout, c'était mon choix, ma faute. ». Apple s'arrêta un moment, réfléchissant et choisissant ses mots avec soin. Certes, elle était toujours amoureuse de lui mais au fond d'elle-même, quelque chose l'empêchait de lui sauter au cou, de l'embrasser, de lui avouer ses sentiments. Mais elle ne voulait pas le briser comme elle l'avait fait il y a un an. « Tu mérites quelqu'un de mieux que moi, Alex. J'ai changé depuis le lycée. Énormément. Je ne suis plus la même petite pomme qu'avant. Je fréquente des gens que l'on détestait. Je... » Elle s'arrêta au milieu de sa phrase. Elle venait de croiser pour la seconde fois les yeux noisettes d'Alexander. Et comme à l'époque où ils sortaient encore ensemble, elle était hypnotisée par ces yeux. Elle ne bougeait plus, ne parlait plus. Elle était immobile, son regard plongé dans celui de son ex.


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Jeu 2 Jan - 17:17

You were my first love
Apple ∞ Alexander
J'observai par la fenêtre, on avait une belle vue sur le parc du campus. Je commençai à imagine ce qu'aurait été ma vie si j'avais choisi la bourse à Albuquerque. Je serais probablement entrain de jouer au basket en ce moment, je dois dire que ça me manque. Mais j'aurais eu un autre manque là-bas : Apple. Peut-être que c'aurait été plus facile pour l'oublier, mais je ne peux m'y faire à cette idée. Comme Prudy m'avait dit : suis ton coeur, si tu l'aimes vraiment, fonce! Et me voilà en face d'Apple, lui avouant tout. Lui disant à quel point je l'aime. Mais en observant son regard supris, j'eus une peur. Un mauvais pressentiment. Elle s'assit sur la chaise la plus proche, comme si elle avait besoin d'un support, tellement elle était surprise. Merde, j'étais allé trop loin, j'étais allé trop vite. J'eus envie de m'enfoncer dans le sol, disparaître, tellement j'étais gêné. C'était clair qu'elle ne voulait rien savoir. Ce serait là qu'elle me dirait qu'elle est en couple, qu'elle ne ressent plus rien, après tout ça fait 1 an qu'on est plus ensembles. Stressé, oui je l'étais. C'était pire qu'avant un match. Bon, égal. Elle s'apprêtait à parler, ça se voyait. Je m’attendais à ce qu'elle me dise qu'à ses yeux, c'est fini, c'est le passé, mais non, ce qu'elle me dit me surpris légèrement : « Alexander, je... je sais pas quoi dire. Tu n'avais pas besoin de me le dire pour me prouver que tu m'aimais. J'étais au courant. J'avoue que j'ai été déçue que tu ne tentes pas de me reconquérir mais après tout, c'était mon choix, ma faute. » Je la regardai dans les yeux, une vague de chaleur m'envahit à nouveau : « Oui, je devais le faire. J'ai honte en y repensant, tu vois. J'ai eu la trouille, comme d'habitude. J'aurais du me battre pour te ravoir, mais non, je n'ai rien fait. » J'avais un peu haussé le son, tellement j'étais dedans, je me sentais vraiment comme la fin d'un match, quand il reste 20 secondes et qu'on perd, qu'il faut que je marque, sinon c'est la fin, sinon on perd. C'était parreil. Si je faisais un mauvais pas, je perd la fille que j'aime, une deuxième fois. Si j'en disais trop, je pourrais l'effrayer, c'était tout le contraire que je voulais. Je ne voulais seulement qu'une chose : avoir encore des chances avec elle. Mais ce qu'elle me dit ensuite m'enfonça encore plus dans le coeur : « Tu mérites quelqu'un de mieux que moi, Alex. J'ai changé depuis le lycée. Énormément. Je ne suis plus la même petite pomme qu'avant. Je fréquente des gens que l'on détestait. Je.. » J'hésitai avant de répondre, était-ce vraiment ce que je comprenais? « Mais c'est toi que j'aime Apple, c'est pour ça que je suis venu ici. » Je venais peut-être encore de faire une gaffe. Mais au moins, c'était dit.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Jeu 2 Jan - 18:58



you were my first love
Pour la seconde fois, Alexander avouait à Apple qu'il avait abandonné sa bourse d'Albuquerque pour elle. Pour la seconde fois, il lui avouait qu'il l'aimait encore. Elle ne savait pas quoi dire. Oui, elle aussi elle l'aimait. Mais était-ce suffisant ? Elle avait changé depuis le lycée. Elle fréquentait le type de personne qu'autrefois elle détestait. Elle voulait être comme eux. Certes, il y avait encore Edwige avec qui elle était toujours la même. Heureusement que son meilleur ami était là. Elle appréciait les moments passés avec lui, ça lui permettait d'évacuer la "pression" que lui mettait sa quette de popularité. Mais là n'était pas le sujet. Elle ne méritait pas Alexander. Elle essayait de le lui faire comprendre même si cela lui brisait le coeur. Elle fréquentait les plus populaires du campus, elle faisait presque parti du cercle restreint qu'ils formaient. Elle ne pouvait pas le mêler à ça. Il n'était pas comme eux. « Alex, s'il te plaît. Tu dois comprendre, je... je ne suis plus celle que j'étais. Je ne suis plus la fille que tu as aimé. » Elle avait joint ses mains tandis qu'elle parlait. Elle se releva et s'approcha de lui. Tout à l'heure elle avait espéré qu'il l'embrasse. Mais elle savait qu'elle devait arrêter. Elle essayait de le repousser, de lui faire comprendre qu'il méritait mieux que cette fille superficielle qu'elle était devenue. Même si elle l'aimait encore. D'ailleurs, elle ne lui avait pas dit. Elle se l'interdisait. Elle aurait aimé le lui dire, le lui répéter encore et encore, l'embrasser à longueur de journée, lier leurs doigts comme il le faisait avant. Mais justement, c'était avant.
Apple sépara ses mains et les laissa un moment en l'air, ne savant pas quoi en faire. Elle mourrait d'envie de les passer dans les cheveux bruns d'Alexander. Ou encore de les poser sur le torse qu'elle savait musclé d'Alexander. Ou de caresser la joue d'Alexander. Mais elle ne fit rien, elle les laissa retomber le long de son corps. Elle fit quelques pas, tourna le dos à Alexander. Une larme coula le long de sa joue. Bon dieu, qu'est-ce que l'amour pouvait faire mal ! Elle porta une main à ses yeux afin de les essuyer mais une seconde larme coula. Puis une troisième. Elle ne pouvait plus s'arrêter. Elle pleurait silencieusement, de dos à Alexander. Il ne pouvait pas la voir. Elle ne voulait pas qu'il la voit comme ça. Elle ne voulait pas lui dire qu'elle l'aimait. Elle resta un instant ainsi, ne bougeant plus, ne parlant plus. Elle ne faisait que pleurer.


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Ven 3 Jan - 1:30

You were my first love
Apple ∞ Alexander
Et puis c'était dit. Et puis je regrettais. C'était le pire moment de silence de toute ma courte vie (pas que je suis mort, mais j'aurais préféré l'être après avoir entendu sa réponse). Sa réponse me brisa le coeur, sa réponse qui voulait tout dire : c'était fini. Même plus que fini. J'avais honte de moi même : certainement qu'elle m'a oublié, c'est certain qu'elle ne ressent plus rien. Enfin, plus comme avant. Alors que j'étais là à me pâmer devant elle, elle était prête à me repousser. Après un an, j'aurais du m'en douter. Mais je ne pouvais partir comme ça, j'avais agi comme sur un cou de tête, mais au moins c'était fait. Au moins elle le savait. La seule chose qui me répugnait à ce moment était moi. J'avais agi trop vite. Et la réponse qu'elle me donna me le fit réaliser encore plus : « Alex, s'il te plaît. Tu dois comprendre, je... je ne suis plus celle que j'étais. Je ne suis plus la fille que tu as aimé. » Que voulait-elle dire dans : je ne suis plus la fille que tu as aimé? Était-ce vraiment ce que je croyais? C'était pire qu'un poignard. Elle me repoussait. C'était ça. Elle ne m'aime plus, voilà tout. « Que veux-tu dire par là? Je.. non je ne comprends pas. Explique moi! Pourquoi est-ce que.. Pourquoi dis-tu ça? Il y a quelqu'un d'autre, avoue? Vas-y, j'encaisserai. » Mais là aussi, j'aurais préféré ne rien dire. J'aurais préféré me taire, mais c'était dit. Je l'avais effrayée, je l'avais blessé. Elle était maintenant dos à moi, elle pleurait. Du moins, de ce que j'entendais. Ses petits sanglots, je les reconnaissait. Je repris d'une voix plus douce : « Écoute, April... Je suis désolé, mais on ne peut plus s'éviter. Il faut qu'on s'explique, une bonne fois pour toute. » Elle reprit de plus belle. Je m'approchai d'elle doucement. J'hésitai, était-ce trop tôt pour la prendre dans mes bras? Mais je n'étais tout de même pas pour la regarder sanglotter sans rien faire. Mais j'étais aussi la raison de ses pleurs, c'était mal placé de la prendre dans mes bras. Je m'avançai tout de même. Je refusais de la voir pleurer sans pouvoir rien faire. J'étais à quelque pouces d'elle quand elle se retourna.
Code by Silver Lungs


Dernière édition par Alexander Dewitt le Lun 6 Jan - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Ven 3 Jan - 10:52



you were my first love
Tandis qu'Apple pleurait dans un coin de la salle, Alexander lui expliqua qu'il voulait une explication, qu'ils ne pouvaient plus s'éviter comme ils le faisaient. La jeune fille ne bougea pas, sanglotant sans prendre la peine de répondre à Alexander. Elle l'entendit avancer vers elle et le sentit dans son dos. Elle le sentait hésiter, il n'osait pas la prendre dans ses bras. Apple leva les yeux au ciel et s'essuya la joue. Alexander avait toujours été comme ça. Quand ils étaient ensemble, c'était Apple qui prenait les initiatives. Mais elle s'en fichait, c'était un côté de sa personnalité qu'elle aimait le plus. La timidité d'Alexander le rendait craquant aux yeux de la jeune fille. Et de tous les garçons populaires qu'elle fréquentait aujourd'hui, aucun ne faisait battre son coeur comme il le faisait. Apple attendit encore quelques secondes afin de voir s'il allait la prendre dans ses bras. Mais il ne fit rien. Alors elle se retourna et se jeta sur Alexander, l'enlaçant de ses bras. Elle était plus petite que lui, faisant une tête de moins que lui. Elle posa sa tête sur le torse d'Alexander, cessant de pleurer. Contre lui, elle avait retrouvé sa sérénité et son calme. Elle se sentait bien.
Apple savait qu'elle devait lui avouer que ses sentiments étaient réciproques. Elle devait le faire. Elle devait le lui dire. Elle essayait mais les mots ne sortaient pas de sa bouche. A la place, elle leva la tête et regarda Alexander. Elle resta ainsi un petit moment puis finit par se détacher d'Alexander. Elle réfléchit un instant. Elle aimait Alexander, elle voulait le lui avouer. Mais elle faisait bientôt partie des populaires. Elle leur ressembler : elle participait à des soirées mondaines, elle se moquait de ceux qui se situaient au plus bas de l'échelle sociale. Et elle compris alors. Si elle n'osait pas avouer à Alexander qu'elle l'aimait encore, c'est parce qu'elle avait peur qu'il n'aime pas ce qu'elle était devenue. Après tout, Apple était désormais une de celles qu'ils avaient détestées.
Mais d'un autre côté, il méritait de savoir. Elle ferma les yeux un instant, choisissant silencieusement ce qu'elle devait faire. Elle prit une profonde inspiration et rouvrit les yeux. « Alexander, je... Je ne suis plus celle que tu as aimé. Je participe à des soirées où tu t'ennuierais à mort, et j'aime ça. Je me moque des geeks, des artistes, des hippies, et je ne culpabilise pas. » Elle avait l'impression de se répéter mais Alexander devait comprendre. Même si au fond d'elle, elle mourrait d'envie de se remettre avec lui, elle savait que s'il voyait ce qu'elle était devenue, il prendrait ses jambes à son cou.


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Ven 3 Jan - 21:33

You were my first love
Apple ∞ Alexander
Alors que je m'arrêtai près d'elle, elle finit par se retourner et enfin, m'enlaça. Son doux parfum envahit mes narines, comme autrefois. Je fermai les yeux, essayant de garder cet instant en mémoire. Peut-être était-ce le dernier? Mais j'étais si heureux de l'avoir dans mes bras. Elle accota sa tête sur mon torse et je déposai mon menton sur ses doux cheveux bruns. J'enroulai mes bras autour de sa taille, comme je l'avais fait si souvent avant. C'était la première fois depuis longtemps que je prenais une fille dans mes bras. Une fille autre que ma mère et ma grande soeur, qui, elles, c'étaient seulement des câlins familiaux. J'avais renoncé à voir d'autres filles. C'était seulement Apple que je désirais. C'était seulement pour elle que mon coeur battait. Pas que je ne voyais pas les autres filles, mais c'était Apple que j'aimais et personne d'autre. Quand j'en parle à ma soeur, elle me dit que tout va s'arranger et que si ça ne s'arrange pas, c'est qu'Apple n'est pas fait pour moi. Qu'on est pas faits pour être ensembles. Et je refuse de l'écouter. Elle dit qu'on est jeunes encore et qu'on a toute une vie devant nous. Ça c'est vrai, on a toute une vie devant nous, mais si c'est elle que j'aime, c'est elle et c'est tout. Peu importe ce que les gens pensent, moi je sais que ça pourrait marcher. Et d'avoir Apple dans mes bras ne fait que confirmer le tout : je l'aime. Mais cet instant merveilleux ne dura pas très longtemps. Elle se détacha doucement et recula un peu avant de dire : « Alexander, je... Je ne suis plus celle que tu as aimé. Je participe à des soirées où tu t'ennuierais à mort, et j'aime ça. Je me moque des geeks, des artistes, des hippies, et je ne culpabilise pas. » Je soupirai et je regardai ailleurs un instant. Elle faisait exprès ou quoi? « Qu'essaie tu de faire encore, Apple? Qu'essaie-tu de me dire par là? Tu crois que j'ai pas remarqué avec qui tu te tiens? Tu crois que je n'ai pas entendu parlé de toi? Tu sais, j'ai des oreilles! Je sais bien que tu es rendue populaire, que tu aimes les ragots et tout ce genre, mais je sais bien que au fond de toi, tu es toujours la Apple que je connais. Je la vois, je la sens. Et tu le sais aussi bien que moi. N'essaie pas de fuir tes sentiments, cette fois. » Ça y'était, j'étais un peu en colère. Tout ce qu'elle voulait, c'était me repousser, je le sentais. Peut-être qu'au fond elle avait réellement changé, mais je refusais de le croire. C'était toujours Apple, non?
Code by Silver Lungs


Dernière édition par Alexander Dewitt le Dim 5 Jan - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Sam 4 Jan - 15:45



you were my first love
Lorsqu'Alexander lui demanda de ne pas fuir ces sentiments, Apple étouffa un léger rire. C'était justement ce qu'elle était en train de faire. Elle fuyait à grandes foulées son amour pour lui. Elle fuyait le plus loin possible en se rendant détestable aux yeux du jeune homme. Elle aurait aimé lui crier à la figure qu'elle l'aimait, mais elle en était incapable. A la place, elle fit quelques pas et se posa devant la fenêtre, observant l'extérieur. Elle aurait aimé qu'il la prenne dans ses bras, qu'il l'embrasse. Elle voulait des gestes, pas des discours. Mais elle ne voulait pas lui dire. Parce que lui dire était avouer qu'elle l'aimait. Oui, elle était toujours la même fille au fond d'elle-même. Mais elle voulait l'enfuir au plus profond d'elle. Elle ne voulait plus de cette Apple qui n'avait pas d'amis, cette Apple qui ne sortait pratiquement jamais de chez elle. Elle avait changé, elle avait grandi. Certes, elle aimait toujours autant lire, elle aimait toujours autant sa famille et se concentrait toujours autant sur ses cours afin de s'assurer un avenir radieux.
Elle croisa les bras, le regard dans le vide. Elle mourrait d'envie d'être dans les bras d'Alexander. Mais il n'était pas fichu de prendre cette initiative. Elle avait le premier pas en se jetant une première fois dans ses bras, c'était désormais à son tour. Mais comment pouvait-il savoir ce qu'elle voulait si elle ne lui disait pas ? « Alexander... » Apple s'arrêta avant de dire quoi que ce soit de plus. Non, elle n'allait pas parler. Elle n'allait pas se remettre avec Alexander. Pas maintenant. Peut-être plus tard. Même si elle en mourrait d'envie, elle n'allait pas le faire.
Apple se concentra sur l'extérieur. D'ici, elle avait une vue imprenable sur le parc du campus. Elle voyait les footballeurs se faire des passes, les geeks et leurs derniers gadgets électroniques, les hippies et leurs guitares, les commères et leurs portables, les intellos et leurs bouquins... Elle s'imagina marcher dans l'herbe, main dans la main avec Alexander. Il l'embrasserait et la prendrait dans ses bras. Elle serait heureuse. Une nouvelle larme coula sur la joue d'Apple et lorsqu'elle releva la tête, elle vit dans le reflet de la vitre qu'Alexander se tenait juste derrière elle. Elle ne bougea pas, se contenta juste de sourire. Peut-être avait-il enfin compris ce qu'elle voulait ?


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Dim 5 Jan - 1:20

You were my first love
Apple ∞ Alexander
J’avais envie de lui dire une autre fois que je l’aimais. Peut-être que c’était ce qu’elle voulait, après tout. Peut-être qu’à force, elle finirait par me croire. Peut-être doutait-elle de mes sentiments. Peut-être croyait-elle que je n’étais pas sincère. Peut-être croyait-elle que toute notre histoire était finie à mes yeux. Toutes ses questions, je connaissais déjà les réponses : ce n’était pas mes sentiments qu’elle devait remettre en question, mais les siens. Peut-être était-ce elle qui ne ressentait plus rien. J’étais le plus honnête possible, en lui disant la raison de ma venue. J’avais quand même renoncé à mon avenir à Albuquerque pour la retrouver. J’avais quand même décidé un autre avenir pour être avec elle. Et voilà qu’elle m’ignorait. Comme si j’avais la peste. Comme si j’étais une sale bête qu’il faut à tout prix éviter. Elle ne se rendait sûrement pas compte à quel point c’était blessant pour moi. Toutes ces fois que j’étais tellement mal que je retournais chez moi, laissant tomber mon cours. Oui, si on me voyait m’enfuir chez moi à cause d’une fille, on me traiterait de tous les noms.
Apple se retourna et avança vers la fenêtre. Je la suivis, restant toujours quelque pas derrière elle. Pas question d’aller trop loin, je savais qu’au fond elle était fragile. Je ne voulais pas l’effrayer, je ne voulais pas qu’elle s’enfuit. Je la voulais auprès de moi, en sécurité et heureuse. C’était tout ce que je souhaitais. Mais peut-être était-ce trop tard. Elle ne voulait peut-être plus être auprès de moi. Trop tard. Elle prononça mon prénom de sa voix mielleuse que j’aimais tant, qui me manquait tant. Et puis alors que j’observais le paysage par la fenêtre, nos yeux se croisèrent. Ce que je fis par la suite me surprit probablement autant qu’elle. Je m’avançai près d’elle, déposai mes mains sur ses hanches. Elle ne s’enfuit pas, elle restait là, à regarder mon reflet dans la fenêtre. Je déposai un baiser sur sa joue et puis sur la bouche.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Dim 5 Jan - 14:02



you were my first love
Apple se tenait devant la vitre, observant les étudiants vaquaient à leurs occupations dans le parc du campus. Mais lorsqu'elle releva la tête, elle le vit derrière elle et lui sourit. Enfin, il se décida à la toucher, posant ses mains sur la taille de la jeune fille. Elle se retourna et fit face à son ancien copain. Elle le regarda un instant et alors qu'elle ne s'y attendait pas de la part du jeune homme, Alexander déposa une tendre bise sur la joue d'Apple. Elle rougit, et baissa la tête, cachant es joues roses. Mais Alexander ne s'arrêta pas là. Alors qu'Apple relevait la tête, leurs lèvres se scellèrent en un baiser tendre et passionné, comme auparavant. Apple ferma les yeux et lui rendit son baiser. Elle leva les bras et posa ses mains autour du cou d'Alexander, comme auparavant. Les papillons reprirent leur place dans l'estomac de la jeune fille. Elle se sentait sereine. Elle ne se sentait que comme ça lorsqu'elle était avec lui.
Mais la réalité et toutes les motivations qu'Apple avait avant ce baiser la frappèrent la jeune fille de plein fouet. Apple ouvrit les yeux et se détacha vivement d'Alexander. Elle posa les mains sur le torse de son ex et le repoussa doucement. « Je... je dois y aller »
Apple se dirigea vers la porte, attrapant son sac au passage. Elle ouvrit la porte, attendant un instant et sortit, sans un regard pour Alexander. Une fois dans le couloir, elle ferma la porte. C'est alors qu'elle s'aperçut qu'elle pleurait. Elle s'appuya contre le mur et se laissa glisser jusqu'à ce que ses fesses touches le sol. Elle posa sa tête sur ses genoux et se laissa faire, pleurant à chaudes larmes. Pourquoi devait elle avoir peur de ses sentiments ? Pourquoi ne pouvait-elle simplement pas être avec Alexander ? Pourquoi l'amour était-il si compliqué ?

désolée c'est court  aah 


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Lun 6 Jan - 15:28

You were my first love
Apple ∞ Alexander
L’embrasser, c’était tout ce que je pensais à ce moment. Ses douces lèvres contre les miennes. C’était comme si nous revenions où l’on s’était quitté. L’embrasser m’avait donné un peu d’espoir, d’autant plus qu’elle ne m’avait pas repoussé. Elle m’avait rendu son baiser, ce qui me rendit le plus heureux. Mais j’étais trop confiant, trop aveugle pour me rendre compte que je rêvais. Le baiser était réel, bien sûr, mais c’était l’espoir que j’avais qui ne l’était pas. Après le baiser, elle se décolla de moi mais je sentais toujours ses bras autour de mon cou. C’était une belle sensation, je voulais qu’elle y reste, plus que tout. Apple était mon premier amour et je n’étais pas prêt à la perdre une autre fois. Elle se sépara et recula de plusieurs pas en me regardant. Je fixais toujours ses yeux, comme si elle m’hypnotisait. Alors qu’elle disait quelque chose, je continuais de la regarder tandis qu’elle s’éloignait de plus en plus. C’est seulement quand elle recula jusqu’à la porte et qu’elle sortit, que je réalisai que ce qu’elle m’avait dit était qu’elle devait y aller. Mais elle était déjà partie. Sans attendre, je la suivis. Je sortis de la salle et je la vis un peu plus loin, recroquevillée sur elle-même, assise par terre. Elle pleurait. Je la laissai pleurer quelque secondes, mais c’en était trop pour moi. Devais-je la laisser ou aller la voir? Si je n’y allais pas, j’avais peur de regretter et qu’elle m’en veuille. Et si j’y allais, j’avais peur de regretter et qu’elle m’en veuille aussi. Mais je ne pouvais pas continuer à l’observer pleurer comme ça. Je ne pouvais plus supporter de la voir triste, pleurer par ma faute. C’était probablement mon baiser qui l’avait chaviré à ce point et c’était ma faute. Je devais faire quelque chose. Je m’approchai et m’assieds à ses côtés. J’observai le mur du couloir en face de moi. Je la regardai ensuite, mais son visage était caché par ses bras. Elle pleurait toujours, j’entendais ses sanglots. « Je suis désolée, Apple. » C'est tout ce que je dis.
Code by Silver Lungs

c'est déjà plus long que moi  leche 
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Lun 6 Jan - 20:43



you were my first love
Alors qu'elle pleurait toutes les larmes de son corps, Apple entendit une porte s'ouvrir puis se refermer et des bruits de pas dans sa direction. Elle se doutait qu'Alexander était planté au milieu du couloir, se demandant ce qu'il devait faire. Mais alors qu'elle pensait qu'il allait partir, la laissant seule comme elle l'avait fait le 24 Décembre 2012, elle fut surprise lorsqu'il s'assit à côté d'elle. Un silence s'installa entre eux, personne ne bougeait, Apple continuait de pleurer. Elle était vraiment nulle. Elle aimait un homme qui l'aimait en retour et tout ce qu'elle trouvait à faire, c'était de le repousser pour une stupide histoire de... de quoi d'ailleurs ? De popularité ? Mais la popularité était-elle mieux qu'Alexander ?
Elle fut déjà surprise qu'il vienne s'asseoir à côté d'elle, mais elle le fut plus lorsqu'il s'excusa. Apple releva la tête et essuya ses larmes d'un revers de manche. Heureusement que son maquillage était waterproof ! Elle posa sa tête contre le mur derrière elle, contemplant le plafond tout en cherchant ses mots. « Ce n'est pas ta faute. C'est moi. C'est moi qui fait les mauvais choix, Alex. C'est moi qui ai rompu. C'est moi qui ai choisi la popularité plutôt que l'homme que j'aime. » Apple ne bougea pas. Elle n'avait pas remarqué qu'elle venait d'avouer à Alexander qu'elle l'aimait. C'était sorti tout seul, comme une évidence. Peut-être parce que c'était une évidence. Après tout, peut-être étaient-ils des âmes sœurs, faits pour passer l'éternité aux côtés de l'autre. Mais l'éternité était une longue période et Apple voulait profiter de sa popularité naissante.
La jeune fille décolla sa tête du mur et la tourna vers Alexander. Elle lui sourit. « Ne m'en veux pas, Alexander. Ne t'en veux pas non plus. Tu n'y es pour rien dans mon choix. J'ai changé, je ne te le dirai jamais assez. Et... au fond de moi, j'ai bien peur que tu n'aimes plus celle que je suis devenue. » Elle se confier sans se rendre compte de ce qu'elle disait. Elle vidait son sac, elle prononçait tout ce qui lui passait par la tête, tout ce qu'elle avait sur le coeur. Y compris qu'elle l'aimait encore. Et qu'elle avait peur qu'il ne l'aime plus. Apple attrapa la main d'Alexander et noua leurs doigts ensemble, comme elle le faisait autrefois. Elle avait besoin de ce contact avec lui, même si elle ne se rendait plus vraiment compte de ce qu'elle faisait. Elle agissait, point, sans vraiment réfléchir. Elle posa son regard sur leurs mains entrelaçaient et repensa à tous les bons moments qu'elle avait vécu en la compagnie du beau sportif. Il était son premier amour, jamais elle ne l'oublierait. Jamais elle ne cesserait de l'aimer...


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Lun 6 Jan - 22:19

You were my first love
Apple ∞ Alexander
J’étais aux côtés de ma belle Apple. Cette fille qui me faisait rêver depuis mes 15 ans. L’une des seules à comprendre ma timidité, qui j’étais. La seule à m’apprécier tel que j’étais. La seule à m’aimer pour ma personne et non seulement pour le physique. La seule que j’aimais autant que ma famille, sinon plus. Celle qui me faisait rêver et qui m’avait en quelque sorte sauvé. Pas que j’étais dépressif, mais j’étais terriblement seul, et c’est grâce à elle si j’ai finalement décidé de jouer au basket. Sans elle, je serais encore chez mes parents, je jouerais à des jeux vidéo, je serais un petit ringard de première. Je ne serais probablement pas à l’université. C’est à elle que je dois tout. Oui, c’est cliché de dire ça, surtout venant d’un jeune homme de 18 ans, mais c’est simplement la vérité. Si elle n’était pas arrivée dans ma vie, je serais simplement Alexander, mais avec elle j’étais Al. J’étais à ses côtés, et malgré ses pleurs, je savais au profond de mon être que tout finirait par s’arranger. J’avais ce pressentiment que ça finirait bien. J’espérais avoir raison, mais rien ne pouvait prédire. Il fallait simplement attendre et voir ce qui se passerait. Je l’observai accoter sa tête contre le mur. Elle me dit : « Ce n'est pas ta faute. C'est moi. C'est moi qui fait les mauvais choix, Alex. C'est moi qui ai rompu. C'est moi qui ai choisi la popularité plutôt que l'homme que j'aime. » Je soupirai légèrement à mon tour. Ce qu’elle disait était peut-être vrai, mais ça n’avait pas tant d’importance à mes yeux. Oui ça me blessait de savoir qu’elle ait choisi la popularité plutôt que moi, mais c’était son choix. Je ne comprenais peut-être pas cette quête de tant vouloir cette popularité, mais si c’était réellement qui elle était, j’acceptais son choix. Ce n’était pas à moi à la juger, même si je mourais d’envie de lui dire ce que j’en pensais, je ne voulais pas aggraver la situation. Et puis elle me regarda à nouveau, ce qui me donna l’impression de fondre. Elle me dit : « Ne m'en veux pas, Alexander. Ne t'en veux pas non plus. Tu n'y es pour rien dans mon choix. J'ai changé, je ne te le dirai jamais assez. Et... au fond de moi, j'ai bien peur que tu n'aimes plus celle que je suis devenue. » Je répondis le plus calmement possible : « Écoute Apple, je sais que tu as changé, j’ai vu tout ça. Je ne t’en veux pas, mais je ne comprends tout simplement pas ton choix. C’est vraiment ce que tu veux? La popularité. C’est vraiment quelque chose que tu désires : être populaire. Sois honnête avec moi, je t’en prie. »
Code by Silver Lungs


Dernière édition par Alexander Dewitt le Sam 11 Jan - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Good girls do bad things
avatar
◖ ici depuis : 27/12/2013
◖ avatar : Lucy Hale
◖ messages : 266
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Jeu 9 Jan - 18:50



you were my first love
Main dans la main, Alexander et Apple étaient assis dans le couloir. Leurs retrouvailles avaient été quelque peu mouvementées. Elle l'avait repoussé, enlacé, repoussé, embrassé, repoussé et enfin, avait avoué à voix haute qu'elle l'aimait pour finir par le repousser une nouvelle fois. Alors que le silence s'était installé entre eux, Alexander finit par le briser en lui demandant si la popularité était bien ce qu'elle voulait. Apple fixa un moment leurs mains entrelaçaient ensemble sans répondre. Elle réfléchit longuement, ne lâchant pas la main de son bel amoureux. « Oui, Alexander. C'est ce que je veux. Sasha est une fille adorable. Et Charlotte est ma meilleure amie. Même si des fois, je ne suis pas d'accord avec certains de leurs gestes. Ces filles sont mes amies. » Apple leva la tête et croisa le regard d'Alexander. Elle lui sourit tristement, une pointe au coeur. Elle lui avait avoué qu'elle l'aimait encore, et il n'avait pas relevé. Apple soupira. « Je ne m'attends pas à ce que tu comprennes mon choix. Ni à ce que tu m'attendes. Même si j'aimerais ça... » Elle aimerait qu'Alexander l'attende. Juste le temps qu'elle soit sûre de bien faire partie des populaires. Juste le temps qu'elle soit sûre de ne pas perdre sa place à chaque instant, à chaque faux pas. Mais elle sait qu'elle ne peut pas lui demander ça. Apple lâcha la main du jeune sportif et la posa sur sa joue, plongeant son regard dans celui d'Alexander. « Je sais que tu ne seras pas là à m'attendre éternellement, Alexander. Mais je t'aime. Vraiment. Je t'aime Alexander. Je t'aime, je t'aime, je t'aime. Et je reviendrai vite vers toi, je te le promets. » Elle lui sourit, d'un vrai sourire cette fois-ci et en fermant les yeux, déposa un tendre baiser sur le front d'Alexander, murmurant au passage un dernier je t'aime. Puis elle se leva, attrapa son sac et repartit dans le couloir, disparaissant au premier angle.
Apple se rendit à son cours suivant, celui de physique quantique. Bien qu'un peu compliqué, Apple aimait beaucoup ce cours. Il l'aiderait au moins à se changer les idées après ce qu'il venait de se passer. Et puis, elle aimait Alexander, elle reviendra vers lui tôt ou tard. Mais au même moment où elle se disait ça, une petite voix dans sa tête lui souffla que si elle l'aimait réellement, elle ne serait pas partie. Apple secoua la tête, chassant cette idée négative. Non, elle aimait Alexander. Et sur ce, elle rentra dans l'auditorium.


i lied 'cause i don't want you to know how much it hurts me
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al Sam 11 Jan - 1:03

You were my first love
Apple ∞ Alexander
Nous étions donc assis par terre, les doigts entrelacés. Comme j’étais bien, à ce moment-là. J’avais envie de rester auprès d’elle pour toujours. Mais le temps continuait d’avancer et vite en plus. Je savais que ce moment parfait ne durerait pas longtemps. Elle finirait par retourner vers ses amies, elle m’oublierait. Elle retrouverait son monde si parfait à ses yeux. Son monde où je n’existais pas, ce monde que je n’appartenais pas. Ce monde si différent du mien, si différent du nôtre, à notre époque. Mais cette époque était passée. Depuis bien longtemps, en plus. C’était fini, et je devais me rentrer ça dans le crâne, une bonne fois pour toute. Si je ne le faisais pas, je continuerais de souffrir. Elle avait changé et malheureusement, c’était vrai. Mais je ne voulais toujours pas me l’avouer. Et ce que je ressentais était toujours de l’amour et cet amour grandissait plus fort encore et encore. J’avais beau ne pas vouloir fuir mes sentiments, je n’avais plus le choix. Bien que je l’aimais et comme un fou et qu’elle m’aimait aussi, elle avait fait un choix. Peut-être n’était-ce pas le bon, mais je n’y pouvais rien, rien que je fasse ou dise ne pourrait la faire changer d’idée. Et voilà qu’elle voulait que je l’attende. Encore là, elle ne pensait pas à moi, elle ne se doutait peut-être pas du mal que ça pourrait me faire. Non, elle ne pensait pas que je souffrais comme un fou seulement à l’attendre. Et que je souffrais en l’aimant comme un fou? Elle ne se doutait sûrement pas de tout le mal que ça me causerait de l’attendre. Et si j’avais à l’attendre 1 an encore? Aurais-je encore la force de l’attendre et de l’aimer? Étais-je vraiment prêt à l’attendre? Était-ce vraiment ce qu’elle souhaitait? Était-ce vraiment ce que JE souhaitais? Étais-je vraiment prêt à attendre peut-être 1 an avant qu’elle ne me revienne? J’avais beau avoir la qualité de patient, je ne l’étais pas au point d’attendre encore. Je n’avais pas non plus cette force. Juste l’idée de penser qu’elle m’aimait, mais qu’elle préférait prendre ses distances et puis qu’ensuite elle me promette qu’elle reviendrait. Et si elle ne revenait jamais? Je ne me voyais pas attendre toute ma vie. Attendre et encore attendre. Devenir un vieillard seul et détruit. Entrain de regretter son choix : d’avoir attendu celle qui le faisait rêver. Non, je n’avais pas envie d’attendre. Mais elle ne me laissait pas le choix. Par contre, elle avait réellement choisi cette nouvelle vie qu’est la popularité. Elle était réellement en grande amitié avec ces filles et elle ne souhaitait rien y changer. Et puis elle me demandait de l’attendre en me promettant qu’elle reviendrait vite. Qu’elle me reviendrait. Ce qui me fit l’effet d’une bombe. Elle m’aimait, elle me le dit, et elle semblait sincère. Mon cœur, brisé en mille miettes. Mais je souriais tout de même. Voyant que je ne répondais pas, elle lâcha ma main et se leva. Avant qu’elle ne parte, je finis par lui dire : « Pourquoi me demander de t’attendre? Pourquoi me promettre que tu reviendras? Pourquoi, hein? Je t’aime aussi, Apple. Mais prouve-le bon sang! » Mais elle était déjà partie.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: you were my first love -Apple &Al

Revenir en haut Aller en bas

you were my first love -Apple &Al

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POTATOES CITY :: Archives :: Corbeille-
www. bazzart
www. top site